La sécurité économique

Téléchargez ce chapitre

Les expériences et les choix qui s’ouvrent aux enfants sont fortement influencés par leur situation économique. La pauvreté, en particulier, affecte les enfants d’une multitude de façons et elle touche certains groupes de manière disproportionnée : les enfants en famille monoparentale, les enfants Autochtones, les enfants handicapés ou dont les parents sont handicapés, et les enfants immigrants et des minorités visibles.

Certains enfants n’ont jamais vécu dans la pauvreté; ils profitent de tous les avantages et des choix qu’un revenu familial suffisant peut leur procurer. Mais depuis 1989, le taux annuel de pauvreté a fluctué de 15% à 24%. La pauvreté profonde et persistante a des répercussions sérieuses sur le bien-être et l’épanouissement des enfants. Certains passent leur vie dans la pauvreté, tandis que pour d’autres c’est une situation temporaire, souvent à la suite d’une rupture familiale, ou de parents qui perdent ou trouvent un emploi. Les parents eux aussi sont affectés par le stress constant de la pauvreté, et le stress parental est ressenti par les enfants.

Les transferts du gouvernement – comme l’assurance-emploi (a.-e.), la Prestation nationale pour enfants et le crédit de TPS – font une différence. Le taux de pauvreté infantile en 2003 était de 18%; sans les transferts du gouvernement, il serait passé à 27%.

margin5.jpg - 17134 Bytes
Moira