Prévention circonstancielle

La prévention circonstancielle peut aller de simples précautions de sécurité à une planification globale de sécurité communautaire. Des études internationales sur la prévention circonstancielle ont identifié des tactiques efficaces pour réduire la criminalité, par rapport à d'autres qui sont moins efficaces.

callout

Une méthode reconnue mondialement, appelée Crime Prevention through Environmental Design ou CPTED (qu'on prononce «sep-ted») est couramment utilisée par les architectes, les urbanistes, les entreprises de construction et les services de police pour créer un environnement physique visant à réduire les occasions de commettre des crimes. Cela comprend un meilleur éclairage public, des entrées dégagées bien visibles pour les entreprises comme pour les propriétés privées, des verrous de sûreté et des judas de porte, et des systèmes d'alarme adéquats.1

La Société canadienne d'hypothèques et de logement, en partenariat avec la GRC, s'est inspirée des principes de la CPTED pour produire un manuel et une vidéo qui expliquent comment utiliser à meilleur escient le design, l'éclairage, les systèmes d'alarme, l'aménagement paysager et ainsi de suite en vue d'optimiser la sécurité de l'habitation.2

Au Royaume-Uni, un programme ayant pour cible les récidives de cambriolages résidentiels a été mis en place à Kirkholt, l'une des zones résidentielles à plus haute criminalité en Grande-Bretagne. Dans le cadre du programme, les conditions physiques de l'endroit ont été améliorées par l'installation de verrous et d'éclairage aux points d'entrée vulnérables. De plus, de petits groupes de voisins ont été encouragés à créer des «nids» où chacun surveillerait la propriété des autres. Par rapport aux alentours, Kirkholt a vu une chute de 58% de cambriolages résidentiels en un an, et une baisse totale de 75% en quatre ans.3

Lorsque ce programme a été répliqué en 1994 dans le quartier à haute criminalité de St.Henri à Montréal (Québec), le modèle du «nid» de surveillance de multiples secteurs a résulté en une baisse de 41% des cambriolages résidentiels en un an. Le groupe Tandem Montréal a mis en application avec succès le modèle du «nid» dans d'autres quartiers de la ville depuis lors.4

Des règlementations au sujet des armes à feu, comme le Registre canadien des armes à feu créé récemment, sont également considérées comme des mesures circonstancielles efficaces pour la prévention du crime (voir l'article “Don't cop out on the gun registry,” par Edgar A. MacLeod, président de l'Association canadienne des Chefs de police, dans le Globe and Mail, 15 janvier 2004). Parmi d'autres exemples canadiens d'initiatives efficaces pour réduire le risque de of victimisation, il y a des programmes visant à sensibiliser les personnes du troisième âge aux dangers de la fraude5 , des cours d'autodéfense pour les femmes, et des vérifications de la sécurité des quartiers.6

Malheureusement, d'autres projets s'appuyant sur des approches circonstancielles à la prévention du crime – comme les programmes organisés par la police, «Surveillance de quartier» et «Parents-secours» qui sont bien connus des Canadiens – n'ont pas réussi à faire diminuer le crime et la victimisation. Une évaluation américaine à grande échelle a révélé que ces programmes de police populaires ne sont pas arrivés à réduire les cambriolages et autres crimes ciblés, particulièrement dans les quartiers à risque élevé.7

Il faudrait tenir compte des résultats probants lorsqu'on investit du temps et de l'argent dans des programmes de prévention circonstancielle. En sachant «ce qui marche», on peut améliorer la sécurité des personnes vulnérables et des quartiers troublés, et on peut efficacement faire converger les efforts de développement social visant à réduire le crime et la victimisation.

Notre section Liens contient plusieurs rapports clés et sources d'information sur des méthodes efficaces de prévention circonstancielle.

Notes :

1Pour d'autres informations, allez sur www.cptedontario.ca, www.cpted.net

2SCHL & GRC (1996). Gare au crime : protégez votre résidence contre le vol. Ottawa. Pour d'autres informations, allez sur www.cmhc-schl.gc.ca. Pour d'autres informations sur l'utilisation du design environnemental dans les collectivités canadiennes, les projets d'habitation et les écoles, allez sur www.rcmp-grc.gc.ca.

3Pour d'autres informations, allez sur www.homeoffice.gov.uk/prghome.htm

4Pour d'autres informations, allez sur www.ville.montreal.qc.ca

5Voir «Bonjour Madame Jones, comment allez-vous aujourd'hui» dans La prévention du crime par le développement social, No. 7. CCDS - Automne 2003.

6voir Programme Femmes et ville de la Ville de Montréal à http://ville.montreal.qc.ca/loisirs/05_dev_social/05_femme_ville.htm

7Sherman et al. (2002). Evidence based crime prevention. New York: Routledge. [www.crimeprevention.org]