CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL
Sauter les liens de navigation
Logo du CCDS Photo de deux jeunes femmes Photo d'une famille Photo d'Anna et son amie Photo d'Emily Photo de Grand-père et Adam
Recherche :

Autres documents

INTRODUCTION

 

En Ontario, plus d'un demi million de femmes adultes ont une incapacité et près d'une femme handicapée sur trois vit dans la pauvreté1. L'emploi est la meilleure protection contre la pauvreté pour les personnes handicapées, mais le taux de participation des femmes handicapées au marché du travail est également l'un des plus faibles de n’importe quel groupe d’adultes de cette province.

En outre, le taux d'incapacité a augmenté de 1991 à 1996 en Ontario et à l'échelle du Canada. C'est chez les femmes, en particulier les femmes de 35 à 44 ans, que le taux d'invalidité a augmenté, dans une proportion de 29%2. Ainsi, une proportion croissante de femmes risquent également de vivre dans la pauvreté si elles ne peuvent trouver d'emploi bien rémunéré.

Graphique 1: Taux d'incapacité chez les femmes

Ce rapport présente les statistiques les plus à jour qui existent sur les femmes handicapées en âge de travailler. Les statistiques des régions métropolitaines de recensement (RMR)3 en Ontario présentent un intérêt particulier pour les personnes qui travaillent au niveau communautaire. Intégrant la recherche quantitative à la recherche qualitative, ce rapport donne un aperçu de l'interaction complexe des facteurs qui créent des obstacles à l'emploi pour les femmes handicapées. Même si les femmes et les hommes handicapés se heurtent typiquement aux mêmes obstacles à l'emploi, ils ne sont pas toujours touchés dans la même mesure ou de la même façon. Du fait de leur sexe et de leur incapacité, les femmes doivent souvent se confronter à une série d’obstacles qui leur est propre lorsqu'elles essaient de se frayer un chemin dans le monde du travail rémunéré.

Tableau 1 Augmentation en pourcentage du taux d'incapacité chez les femmes et les hommes, Ontario, de 1991 à 1996
Groupe d'âge Hommes Femmes
15 à 34 ans 13,9% 20,6%
25 à 34 ans 17,3% 19,6%
35 à 44 ans 17,1% 29,2%
45 à 54 ans 15,4% 21,3%
55 à 64 ans 9,6% 23,9%
65 ans et plus 16,3% 18,3%
Source : Préparé par le Conseil canadien de développement social à l'aide des données de recensement de 1991 et1996 de Statistique Canada.

Les femmes handicapées, dont le taux de succès sur le marché du travail figure parmi les plus faibles et qui ont l'un des taux de pauvreté les plus élevés, forment nettement un groupe ayant davantage besoin de débouchés d’emploi. Ce rapport arrive à une époque où les programmes et les politiques, en Ontario et au Canada, évoluent pour donner suite au plus récent document de réflexion pour les personnes handicapées, À l'unisson.

La Section 1 examine le document de réflexion À l'unisson, publié en 1998, qui établit un cadre d'orientation pour les changements dans le domaine des politiques canadiennes relatives aux incapacités. Des statistiques tirées du recensement de 1996 y sont présentées pour le Canada, l'Ontario et diverses régions métropolitaines de recensement (RMR) en Ontario. Ces statistiques offrent un aperçu général des tendances de l'emploi et des niveaux de pauvreté ainsi que des relations entre ces deux facteurs pour les femmes et les hommes, handicapés ou non.

Tandis que les données du Recensement permettent un examen des caractéristiques générales à un niveau géographique très détaillé – comme à l’échelle de la province ou d’une RMR – on utilise dans la section 2 d’autres bases de données d’enquêtes nationales afin d’explorer plus à fond les raisons possibles de ces caractéristiques. Cependant, à cause de la taille plus petite de l’échantillon pour ces autres bases de données nationales, l’anlyse n’est possible qu’à l’échelle nationale.

La Section 2 examine un certain nombre de facteurs qui, lorsqu'ils sont combinés, peuvent nuire aux chances de succès des femmes handicapées sur le marché du travail. La Partie A porte principalement sur l'interaction complexe de facteurs créant des obstacles cachés pour les femmes handicapées qui vivent seules ou sont monoparentales, notamment le niveau élevé de responsabilité financière et d'instabilité de l’emploi, le manque de nourriture et de plus faibles salaires par rapport aux hommes4. On y souligne l’importance de deux grandes composantes du document À l'unisson, soit l'emploi et le revenu.

Dans la Partie B de la Section 2, nous examinons comment la vie de famille et le milieu physique affectent la participation des femmes handicapées au marché du travail. On y analyse l’importance des mesures de soutien à l'emploi ées à l'invalidité, qui forme la dernière composante de À l'unisson.

Cette section montre que des mesures de soutien et des services liés à l'invalidité qui rendent possible l'emploi rémunéré sont nécessaires au foyer aussi bien qu'en milieu de travail. C'est à cet égard que les femmes handicapées ont tendance à être plus vulnérables à ces obstacles que les hommes handicapés, et souvent de façon très subtile.

La Section 3 porte sur les obstacles à l'emploi créés par les attitudes sociales envers les femmes handicapées. Selon les participantes aux groupes de discussion, l'attitude est l'obstacle le plus important auquel elles se heurtent lorsqu'elles essaient de trouver et de conserver un emploi. Bien que nous ne disposions pas de suffisamment de données, sur une grande échelle, sur les attitudes envers les personnes handicapées, il faut souligner cette question, car toutes les participantes y ont accordé beaucoup d'importance.

Ce rapport intègre des données statistiques à l'opinion des femmes handicapées pour expliquer ce que recèlent les statistiques. Il y est question de frustrations, de rejet, de pauvreté et de pièges. Il y est aussi question d'endurance, de courage et d'esprit indomptable. Enfin, ce rapport suggère des stratégies qui pourraient être mises en œuvre pour surmonter les obstacles relevés dans le cadre de la recherche.

Ce rapport vise aussi à servir de ressource pour les groupes de personnes handicapées et les organisations communautaires. Il présente certaines des statistiques les plus récentes sur les personnes handicapées et d'importantes données statistiques sur les régions métropolitaines de recensement en Ontario. Les groupes communautaires demandent souvent ce genre d'information lorsqu'ils élaborent des initiatives communautaires.

Enfin, nous espérons que ce document sera une ressource utile pour les femmes handicapées. Nous éprouvons une immense gratitude à l'égard des personnes qui ont participé à nos groupes de discussion à l'échelle de l'Ontario, car elles nous ont permis d'interpréter plus clairement les statistiques que nous avions produites et de mettre des visages sur ces données. Au fil des groupes de discussion, il est devenu manifeste que beaucoup de femmes handicapées doivent savoir qu'elles ne sont pas seules. La citoyenneté à part entière pour toutes les personnes handicapées repose sur des tribunes d'échange d'information et le soutien d’autrui.

Autres documents


Le Conseil canadien de développement social
190, rue O'Connor, Suite 100 Ottawa, Ontario, Canada K2P 2R3
Tél : 613-236-8977; Fax : 613-236-2750; Courriel : conseil@ccsd.ca