CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL
Sauter les liens de navigation
Logo du CCDS Photo de deux jeunes femmes Photo d'une famille Photo d'Anna et son amie Photo d'Emily Photo de Grand-père et Adam
Recherche :

Une vague de reprise économique soulève-t-elle toutes les embarcations? Les revenus et les expériences sur le marché du travail des immigrants récents - autres documents

Synthèse

25 février 2002

Une vague de reprise économique soulève-t-elle toutes les embarcations? Les revenus et les expériences sur le marché du travail des immigrants récents

Ce nouveau rapport produit par Ekuwa Smith, chercheure au CCDS et Andrew Jackson, directeur de la recherche au CCDS, utilise les dernières statistiques disponibles pour brosser un tableau des défis auxquels font face les immigrants récents au Canada. En s’appuyant sur des données de l’Enquête sur la dynamique du travail et du revenu, de Statistique Canada, l’étude centre l’attention sur les taux d’emploi, les salaires, les revenus familiaux et les taux de pauvreté des immigrants récents par rapport à ceux du reste de la population canadienne pendant la période de reprise économique de 1995 à 1998. Voici les principaux résultats de l’étude :

  • Au niveau des débouchés d’emploi et des revenus, l’écart entre les immigrants récents et les autres Canadiens s’est rétréci de 1995 à 1998. Quelle que soit la mesure utilisée, la pauvreté a fortement diminué dans les familles d’immigrants récents dans la période de 1995 à 1998.

  • Pourtant, les écarts demeurent très importants : en 1998, le taux de pauvreté des immigrants récents s’élevait à 27%, soit le double du taux de 13% pour le reste de la population canadienne; leurs salaires annuels étaient inférieurs d’un tiers à ceux des autres Canadiens.

  • Malgré ces écarts importants, la vague de reprise économique pendant la seconde moitié des années 1990 a eu un effet positif sur les débouchés d’emploi et les revenus des récents immigrants canadiens. Cela montre qu’un marché du travail robuste peut stimuler un élan en vue de l’égalité et de l’inclusion des immigrants récents dans l’ensemble de la société du point de vue économique et social. Cependant, d’autres mesures sont encore nécessaires.

  • On prévoit que l’immigration représentera pratiquement toute la croissance nette de la main d’oeuvre canadienne d’ici à l’année 2011.

  • Alors que le Canada a toujours été une nation d’immigrants, les membres faisant partie des minorités visibles représentent maintenant environ 11% de l’ensemble de la population, par rapport à seulement 6% aussi récemment qu’en 1986. Trois immigrants récents sur quatre au Canada font maintenant partie d’une minorité visible, ce qui les rend plus vulnérables à la discrimination raciale et à l’exclusion sociale.

  • Un autre facteur qui pourrait aider à expliquer pourquoi les immigrants récents ne s’en sont pas si bien sortis sur le marché du travail que les vagues antérieures d’immigrants, est le problème du manque de reconnaissance ou de la sous-estimation de l’éducation, des compétences et des diplômes issus de l’étranger dans un marché du travail en évolution rapide.

  • Une forte croissance économique et de l’emploi semble être un facteur déterminant pour une plus grande égalité. Cependant, il reste à savoir si la situation des immigrants récents à la fin des années 1990 sera retournée à la norme du début des années 1980, lorsque les nouveaux immigrants au Canada «rattrapaient», économiquement parlant, le reste de la population en une courte période de temps.

  • L’inclusion réussie des immigrants récents dans le marché du travail canadien et la société canadienne ne se fera pas en laissant simplement cette responsabilité aux mains des forces du marché. Il faudra plutôt un vaste éventail de stratégies pour accélérer le processus d’intégration et pour réduire les sources de désavantages. Cela comprendra des politiques publiques en matière d’équité d’emploi, la reconnaissance et la promotion des «compétences cachées» des nouveaux immigrants auprès des employeurs éventuels, l’accès à la formation linguistique et professionnelle pour les nouveaux immigrants, et la reconnaissance accélérée des diplômes étrangers.

Une vague de reprise économique soulève-t-elle toutes les embarcations? Les revenus et les expériences sur le marché du travail des immigrants récents - autres documents


Le Conseil canadien de développement social
190, rue O'Connor, Suite 100 Ottawa, Ontario, Canada K2P 2R3
Tél : 613-236-8977; Fax : 613-236-2750; Courriel : conseil@ccsd.ca