CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL
Sauter les liens de navigation
Logo du CCDS Photo de deux jeunes femmes Photo d'une famille Photo d'Anna et son amie Photo d'Emily Photo de Grand-père et Adam
Recherche :

L'Indice de sécurité personnelle 2001 - autres documents

Communiqué

9 juillet 2001

Les Canadiens gagnent du terrain – pas à pas

Ottawa – Le Conseil canadien de développement social (CCDS) annonce aujourd’hui que la sécurité personnelle des Canadiens et des Canadiennes a augmenté dans l’ensemble par rapport à l’année dernière, malgré le battage des reportages sur notre descente de première en troisième place dans le classement de l’Indice de développement humain des Nations Unies, qui paraîtra officiellement cette semaine.

L’Indice de sécurité personnelle (ISP) du CCDS est une mesure innovatrice qui compare les données statistiques sur l’économie, la santé et la criminalité (l’indice des données) à l’information tirée de sondage sur la perception des Canadiens concernant leur situation dans ces trois domaines (l’indice de perception). L’ISP de cette année, le troisième de la série, indique que les Canadiens bénéficient d’une meilleure sécurité personnelle que l’année dernière.

Après avoir choisi 1998 comme année de référence et avoir établi les indices à 100,00 points pour cette année là, l’indice des données a augmenté de 108,11 en 1999 à 112,79 en 2000. On a constaté la même tendance dans l’indice de perception : il a enregistré une hausse de 102,85 en 1999 à 103,43 en 2000. La santé fait exception à ce progrès général, avec des indicateurs de santé signalant très peu d’amélioration depuis l’année dernière et la perception des gens en matière de santé accusant une légère baisse. Comme dans les éditions antérieures, L’ISP souligne des différences marquantes parmi les Canadiens selon leur revenu, le sexe, l’âge et la région.

Les indices régionaux, calculés pour la première fois dans l’Indice de sécurité personnelle de cette année, permettent de faire des comparaisons intéressantes.

Faits saillants à l’échelle du pays :

Sécurité économique : dans l’ensemble, la sécurité économique s’est améliorée en 2000, tant au niveau des données statistiques que de la perception des gens. Cependant, cela dissimule les écarts persistants entre les riches et les pauvres au Canada.

Sécurité en matière de santé : la sécurité en matière de santé n’a augmenté que moindrement en 2000, tandis que la perception des Canadiens au sujet de la santé a légèrement diminué. Le stress est le seul domaine pour lequel les Canadiens à revenu élevé sont autant affectés que ceux à faible revenu.

Sécurité physique : d’après les données statistiques, la sécurité physique des Canadiens a continué de s’améliorer en 2000, mais la perception des gens n’a montré qu’une faible hausse. Cela pourrait s’expliquer en partie par l’intense couverture médiatique sur la criminalité.

L’Indice de sécurité personnelle a été développé en collaboration avec le Bureau d’assurance du Canada, Santé Canada, le Centre national de prévention du crime et Patrimoine canadien, et grâce au soutien de Développement des ressources humaines Canada. Les Associés de recherche EKOS Inc. ont donné leur appui au projet et ont mené le sondage national pour l’ISP 2001.

- 30 -

L'Indice de sécurité personnelle 2001 - autres documents


Le Conseil canadien de développement social
190, rue O'Connor, Suite 100 Ottawa, Ontario, Canada K2P 2R3
Tél : 613-236-8977; Fax : 613-236-2750; Courriel : conseil@ccsd.ca