CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL
Sauter les liens de navigation
Logo du CCDS Photo de deux jeunes femmes Photo d'une famille Photo d'Anna et son amie Photo d'Emily Photo de Grand-père et Adam
Recherche :

Autres documents

COMMUNIQUÉ
2 mai 2000

Les débouchés d'emploi sont limités pour les femmes handicapées

OTTAWA - Les femmes handicapées représentent une source potentielle importante non utilisée d'employées, selon un rapport publié aujourd'hui par le Conseil canadien de développement social (CCDS). Il y a cependant une série d'obstacles qui empêchent les femmes handicapées de participer pleinement au marché du travail.

Dans Les femmes handicapées et le marché du travail en Ontario : vaincre les obstacles, Gail Fawcett, cadre supérieure de recherche au CCDS, combine les plus récentes statistiques sur la situation économique des femmes handicapées aux résultats des discussions menées avec des groupes-témoins en Ontario à propos de leurs expériences sur le marché du travail.

«En plus de leur incapacité, ces femmes doivent ajuster leur rôle familial lorsque qu'elles entrent sur le marché du travail, ce qui leur pose d'énormes défis». Par exemple, les femmes handicapées ont du mal à trouver des services de garde d'enfants qui soient abordables et accessibles, et souvent, elles manquent d'une aide suffisante dans les tâches ménagères», dit Fawcett.

Dans les groupes-témoins, les femmes handicapées ont aussi identifié l'inflexibilité des règles des programmes de soutien du revenu comme un obstacle à leur entrée sur le marché du travail.

Près de 7 femmes handicapées sur 10 qui était dans la main d'oeuvre à un moment donné en 1993 et en 1994, ont soit quitté ou se sont retrouvées involontairement au chômage pendant un certain temps durant cette période de deux ans. Parmi les autres femmes non handicapées, seulement 2 sur 10 ont vécu ce genre d'instabilité de l'emploi.

Les dernières statistiques montrent que plus d'un demi million de femmes en Ontario avaient une incapacité en 1995. Près de 60% de ces femmes étaient en âge de travailler. Les femmes handicapées ont des taux de stress plus élevés que n'importe quel autre groupe, selon l'Enquête nationale sur la santé de la population.

- 30 -

Autres documents


Le Conseil canadien de développement social
190, rue O'Connor, Suite 100 Ottawa, Ontario, Canada K2P 2R3
Tél : 613-236-8977; Fax : 613-236-2750; Courriel : conseil@ccsd.ca