CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL
Sauter les liens de navigation
Logo du CCDS Photo de deux jeunes femmes Photo d'une famille Photo d'Anna et son amie Photo d'Emily Photo de Grand-père et Adam
Recherche :

Les jeunes immigrants au Canada - autres documents

Communiqué

12 juin 2000

Les jeunes immigrants déclarent faire face au racisme et à la xénophobie, -- mais aiment la liberté de la culture des jeunes au Canada

Ottawa - Les jeunes immigrants au Canada, une nouvelle étude du Conseil canadien de développement social (CCDS), révèle que les jeunes immigrants disent se heurter au racisme et à la xénophobie au Canada, surtout ceux qui appartiennent à une minorité visible.

Ce rapport d'avant-garde, en supplément du Progrès des enfants au Canada 1999/2000, combine les dernières statistiques disponibles avec des discussions de groupes témoins organisées par Les associés de recherche Ekos Inc. On y présente des données sur les capacités de s'exprimer dans une des langues officielles, les différences de mode de vie, et les croyances religieuses des jeunes immigrants.

Le rapport montre que la vaste majorité des jeunes immigrants dans les groupes témoins pensent qu'il est difficile de se sentir acceptés comme Canadiens, et la plupart font face à des attitudes d'ostracisme et d'intimidation à l'école. Plusieurs indiquent que non seulement les autres élèves, mais aussi les enseignants et le personnel scolaire font partie du problème.

«Ces jeunes laissent derrière eux leur famille et leurs amis quand ils viennent au Canada, où ils doivent jongler entre leur culture 'à la maison' et les valeurs de la société canadienne. Ils font preuve d'un optimisme et d'une résistance incroyables face aux défis» dit Jean Lock Kunz, co-auteure du rapport.

Même si la plupart des participants aux groupes témoins, âgés de 15 à 24 ans, ont reconnu aimer la liberté de la culture des jeunes au Canada, plusieurs ont déclaré se sentir envahis et aliénés par le consumérisme et la superficialité de la culture Nord-américaine, ce qui contribuait à leur sentiment d'isolement. La recherche souligne aussi que la plupart des jeunes immigrants donnent plus d'importance aux croyances religieuses dans leur vie quotidienne que les jeunes nés au Canada et qu'ils participent davantage aux activités religieuses.

Le rapport examine aussi les soutiens communautaires offerts aux immigrants récents pour les aider à s'adapter à la vie au Canada, en faisant remarquer que l'adaptation allait dans les deux sens. «Même si les jeunes immigrants en général s'ajustent bien à la vie canadienne, certains problèmes demeurent, et nombre de fournisseurs de services communautaires n'ont pas les ressources suffisantes pour aider les jeunes à résoudre ces problèmes», dit Louise Hanvey, co-auteure du rapport avec Jean Lock Kunz.

- 30 -

Les jeunes immigrants au Canada - autres documents


Le Conseil canadien de développement social
190, rue O'Connor, Suite 100 Ottawa, Ontario, Canada K2P 2R3
Tél : 613-236-8977; Fax : 613-236-2750; Courriel : conseil@ccsd.ca