CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL
Sauter les liens de navigation
Logo du CCDS Photo de deux jeunes femmes Photo d'une famille Photo d'Anna et son amie Photo d'Emily Photo de Grand-père et Adam
Recherche :

Autres documents

Synthèse

26 avril 2000

L'Indice de sécurité personnelle 2000
Argent, santé, sécurité : ce que les Canadiens en pensent

Les gens craignent-ils de perdre leur emploi? Ont-ils confiance dans le système des soins de santé? Se sentent-ils en sécurité à la maison et dans la rue? Voici le genre de questions auxquelles on répond dans L'Indice de sécurité personnelle 2000 (ISP). En s'appuyant sur une analyse approfondie de données statistiques nationales de Statistique Canada et d'un sondage préparé spécialement pour l'étude, le deuxième numéro annuel de l'ISP du Conseil canadien de développement social (CCDS) fait le suivi des variations dans notre bien-être économique et physique. L'édition de l'ISP de cette année présente les changements survenus depuis le premier rapport paru en 1999.

L'ISP contient deux sous-indices. Le premier montre les variations dans les données statistiques, comme les taux de chômage, de décès prématurés et de criminalité. L'autre donne la perception des Canadiens sur leur sécurité économique et physique, d'après les informations recueillies lors du sondage effectué pour cette étude par la firme Angus Reid.

Selon les statistiques, le rapport de cette année montre que la sécurité personnelle des Canadiens s'est tangiblement améliorée de 1998 à 1999, même si leurs perceptions sur leur sécurité ne correspondaient pas aux changements soulignés par les statistiques. L'étude a révélé quelques résultats étonnants :

LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE

La perception des gens sur leur sécurité économique s'est améliorée en 1999, malgré une baisse de plusieurs données statistiques sur le bien-être économique.

  • Le revenu disponible ne s'est pas encore redressé au niveau moyen que les gens avaient en 1989. Même s'il a augmenté de 50 $ par personne de 1998 à 1999, le revenu disponible actuel est encore inférieur de 820 $ par personne à celui de 1989.

  • Le niveau d'endettement personnel est plus élevé que jamais. L'endettement moyen par ménage par rapport au revenu disponible du ménage a augmenté de 3 points de pourcentage de 1998 à 1999. L'endettement ménager moyen s'élève désormais à 102% du revenu annuel disponible par ménage.

  • La confiance des Canadiens en leur possibilité de trouver un emploi est à la hausse. Malgré les vastes différences du degré de confiance selon l'âge, le sexe, la province et la scolarisation, dans l'ensemble en 1999, il y avait 56% de Canadiens qui estimaient qu'ils pourraient trouver un emploi équivalent dans les six mois s'ils perdaient leur emploi actuel, une hausse par rapport à 51% qui pensaient ainsi l'année précédente.

  • L'emploi s'est amélioré en 1999, avec un taux de chômage tombant à 7,6% par rapport à 8,3% en 1998. Le taux de chômage à long terme a aussi diminué en 1999, passant de 10,1% à 8%.

LA SÉCURITÉ PHYSIQUE

Les résultats de santé se sont considérablement améliorés, mais la perception des gens sur leur sécurité en matière de santé n'a augmenté que très légèrement.

  • L'espérance de vie des Canadiens augmente, et sur la scène internationale le Canada se classe près du haut de l'échelle. Les Canadiens peuvent espérer vivre 2,5 ans de plus que leurs voisins américains. Les taux de décès prématurés dus à la maladie ou à des accidents continuent de baisser, en diminuant encore de 3%.

  • Malgré la baisse des décès prématurés dus au cancer, le cancer du poumon chez les femmes est en hausse et continuera probablement d'augmenter si la tendance persiste dans le taux croissant de jeunes femmes qui fument.

  • La confiance des gens dans le système des soins de santé a peu changé depuis l'année précédente. Dans un sondage couvrant 14 pays industrialisés, les Canadiens sont ceux qui se préoccupent le moins des coûts d'hospitalisation si un membre de leur famille venait à être hospitalisé.

La sécurité personnelle s'est aussi améliorée, mais les gens n'ont pas le sentiment de changement dans ce domaine.

  • Les blessures d'accidents du travail ont diminué de 2% et les blessures d'accidents de la route ont diminué de 3% au cours de la dernière période de deux ans.

  • Les taux de criminalité ont chuté au cours des sept dernières années, surtout en ce qui est des crimes violents et des vols par effraction de résidences. Alors que les Canadiens disent en général se sentir en sécurité dans leur communauté, leur perception de leur sécurité s'est quelque peu affaiblie. En 1999, 74% des Canadiens se sentaient à l'abri de crimes violents, une baisse par rapport à 76% des Canadiens en 1998. En 1999, 64% des Canadiens estimaient que leur quartier était à l'abri des crimes contre la propriété, une baisse par rapport à 68% en 1998.

On remarque des différences dans la perception de sécurité qu'ont les Canadiens, selon leur niveau de revenu, de scolarisation et leur situation familiale. Trois groupes indiquent systématiquement des taux de sécurité économique et physique plus bas que les autres : les gens à faible revenu, les gens peu scolarisés et les parents de famille monoparentale.

 

L'Indice de sécurité personnelle 2000 a été produit grâce au soutien de Santé Canada, du Centre national de prévention du crime (CNPC), du Bureau d'assurance du Canada et de Patrimoine canadien.

- 30 -


Le Conseil canadien de développement social
190, rue O'Connor, Suite 100 Ottawa, Ontario, Canada K2P 2R3
Tél : 613-236-8977; Fax : 613-236-2750; Courriel : conseil@ccsd.ca