CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL
Sauter les liens de navigation
Logo du CCDS Photo de deux jeunes femmes Photo d'une famille Photo d'Anna et son amie Photo d'Emily Photo de Grand-père et Adam
Recherche :

Autres documents

Communiqué

le 3 octobre

Les réductions dans les services publics se soldent par la perte de bons emplois : une étude

TORONTO -- Le Syndicat canadien de la fonction publique a rendu public aujourd'hui une étude d'envergure qui révèle que tous les emplois ne sont pas égaux. Le rapport préparé pour le SCFP par le Conseil canadien de développement social démontre que les réductions et la privatisation dans le secteur public obligent les gens à accepter des emplois qui paient moins, qui n'offrent pas autant d'avantages et moins de sécurité.

« Vous ne pouvez pas élever une famille avec un salaire McDo, mais c'est tout ce qui nous reste », a déclaré Judy Darcy, présidente nationale du SCFP. « Les gouvernements et la grande entreprise ne cessent de nous imposer des licenciements, des réductions et des privatisations. Cette étude confirme ce que nous n'avons pas cessé de répéter : les conséquences sont dévastatrices pour les familles, les collectivités et les économies locales. »

« Des milliers de travailleuses et travailleurs sont obligés d'accepter des emplois à temps partiel à des salaires de famine, sans avantages et sans sécurité. » Judy Darcy a ajouté : « Comment ces personnes feront-elles pour nourrir leurs familles si nous continuons à couper des emplois dans le secteur public?»

Clarence Lochhead, directeur de la recherche pour le CCDS et coauteur du rapport a souligné certaines des conclusions principales. Au cours des derniers cinq ans, le secteur public a perdu plus de 120 000 emplois. Dans le secteur public, les femmes gagnent en moyenne deux fois plus que celles du secteur privé où une proportion alarmante de 41 % des femmes qui y travaillent gagnent moins de 10,00 $ de l'heure. Comparativement au secteur privé, plus de travailleuses et de travailleurs du secteur public détiennent des emplois à plein temps et bénéficient de retraites, de congés de maladie payés et d'assurance-santé.

Selon Judy Darcy « l'étude démontre que ce sont les femmes, les jeunes, les travailleuses et travailleurs plus âgés et les collectivités de petite taille qui sont le plus affectés. »

- 30 -


Le Conseil canadien de développement social
190, rue O'Connor, Suite 100 Ottawa, Ontario, Canada K2P 2R3
Tél : 613-236-8977; Fax : 613-236-2750; Courriel : conseil@ccsd.ca