CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL
Sauter les liens de navigation
Logo du CCDS Photo de deux jeunes femmes Photo d'une famille Photo d'Anna et son amie Photo d'Emily Photo de Grand-père et Adam
Recherche :

Autres documents

Communiqué

 

Le 13 novembre 1996

Le nouveau rapport sur la situation des enfants montre les réussites ... et les échecs du Canada

Ottawa -- Lors d'une conférence de presse à Ottawa ce matin, le Conseil canadien de développement social (CCDS) a annoncé la parution d'un nouveau rapport exhaustif intitulé Le progrès des enfants au Canada, 1996. Le rapport de 64 pages se base sur les résultats de la publication récente de Statistique Canada L'Enquête longitudinale nationale sur les enfants, ainsi que sur un nombre important d'autres sources de données, afin de présenter un portrait multidimensionnel du bien-être social, économique et physique de nos enfants et de notre jeunesse. Parmi les divers résultats du rapport, on relève :

  • Les enfants et les jeunes au Canada ont une meilleure éducation que jamais auparavant, mais les jeunes adultes ont du mal à trouver un emploi et la moyenne de leurs salaires a chuté au cours des 10 dernières années.

  • Les taux de mortalité infantile et de faible poids à la naissance ont considérablement baissé dans les dernières décennies. Cependant, la pauvreté contribue encore à des risques élevés pour la santé de 1,4 million d'enfants au Canada.

  • Même si la santé des enfants est bonne en général au Canada, les maladies respiratoires chez les enfants et les jeunes ont augmenté récemment. Ce qui est probablement lié aux raisons suivantes : près de 40 % des enfants de moins de 6 ans vivent dans une maison où une personne ou plus fume régulièrement. Le Canada est l'un des principaux producteurs par tête d'habitant au monde de produits polluant l'air.

«Il y a beaucoup de points encourageants dans ce rapport. Dans l'ensemble, les enfants au Canada sont élevés dans des familles qui marchent bien. Mais il y a aussi des signes d'avertissement. Les parents déclarent un niveau croissant de stress en essayant de concilier leur vie familiale et leurs activités professionnelles. Les salaires des familles à revenu modeste et moyen sont en baisse. Les écoles font des coupures de personnel et d'activités pour les enfants. À tous les niveaux -- dans les gouvernements, le milieu des affaires et les familles -- nous devons réfléchir aux répercussions de nos actions sur le bien-être de nos enfants», déclarent les auteurs du rapport Katherine Scott et David Ross, tout deux du CCDS.

Stephen Lewis, directeur général adjoint à l'UNICEF, est le directeur honoraire de ce projet. «Le progrès des enfants au Canada, 1996 reconnaît le Canada comme un pays avec d'énormes richesses qui ne redistribue pas à un trop grand nombre de ses enfants ce qu'ils méritent. En tant que signataire de la Convention, le gouvernement fédéral a le devoir d'élaborer et de faire appliquer de meilleures politiques sociales et économiques -- des politiques qui placent les enfants au coeur même des priorités du pays», a écrit Lewis dans son avant-propos du rapport.

Le progrès des enfants au Canada, 1996 est le premier d'une nouvelle série à paraître du CCDS, qui fera le suivi du bien-être des enfants d'une année à l'autre. Le rapport a pour objectif d'établir des indicateurs fiables mesurant le bien-être des enfants, qui au fil des ans auront le même type d'influence sur les politiques publiques que d'autres indicateurs économiques traditionnels comme le produit national brut et les taux d'intérêt ou de chômage.

«Nous espérons que le genre d'adrénaline stimulée maintenant en politiques publiques par les indicateurs économiques pourra être reproduite pour des indicateurs sociaux comme ceux du Progrès des enfants au Canada. Les indicateurs sociaux sont en fait la meilleure prévision de notre avenir économique à long terme, car ils mesurent la santé et la capacité futures de nos concitoyens», a dit Ross.

Ce projet est parrainé principalement par la Fondation Laidlaw.

- 30 -


Le Conseil canadien de développement social
190, rue O'Connor, Suite 100 Ottawa, Ontario, Canada K2P 2R3
Tél : 613-236-8977; Fax : 613-236-2750; Courriel : conseil@ccsd.ca