CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL
Sauter les liens de navigation
Logo du CCDS Photo de deux jeunes femmes Photo d'une famille Photo d'Anna et son amie Photo d'Emily Photo de Grand-père et Adam
Recherche :

Fiches d’information du CCDS

Communiqué

25 mai 2004

Il y a de la place au sommet pour les travailleurs handicapés :
La syndicalisation et le sexe sont des facteurs clés

Certains travailleurs handicapés parviennent aux plus hauts échelons de l’échelle des revenus – mais il semble que pour atteindre un tel succès les facteurs clés sont d’être un homme et d’être syndiqué. Le Conseil canadien de développement social (CCDS) a trouvé que plus de 40 % des travailleurs masculins handicapés qui sont couverts par une convention collective ont des salaires qui se situent dans le quart supérieur des revenus. En fait, les travailleurs handicapés masculins ont des profils de revenus sensiblement pareils à ceux de leurs homologues non handicapés, pourvu qu’ils soient couverts par une convention collective.

«Ces résultats suggèrent que les syndicats aident à aplanir les difficultés pour les travailleurs masculins handicapés, affirme Gail Fawcett, chercheure au CCDS, qui a mené la recherche. Mais les femmes syndiquées handicapées traînent loin derrière. Sans aucun doute, le syndicalisme semble les tirer des niveaux vraiment bas de revenus, mais peu d’entre elles se rendent jusqu’aux échelons supérieurs de revenus. Les personnes handicapées des deux sexes qui ne sont pas syndiquées continuent de traîner derrière leurs homologues non handicapés, et les femmes sont particulièrement lésées».

Parmi les femmes handicapées couvertes par une convention collective, la majorité a encore des salaires dans les deux quarts inférieurs; moins de 20% ont des salaires qui se situent dans le quart supérieur. Du nombre estimé de 3,6 millions de Canadiens qui souffrent d’une quelconque incapacité physique ou mentale, la majorité gagne encore des salaires inférieurs à la médiane.

Le gouvernement fédéral a récemment annoncé un autre «cadre d’accord multilatéral» en vue d’améliorer la situation d’emploi des personnes handicapées. Fawcett aimerait voir quelques engagements concrets.

«La solution n’est pas d’ajouter quelques rampes. Ce qui est crucial, c’est d’aider ces personnes à obtenir leur formation secondaire et postsecondaire – parce que l’instruction a d’énormes effets sur les salaires des personnes handicapées. Il serait également utile de trouver les moyens de rehausser les droits en milieu de travail des personnes handicapées. J’ai été heureuse de voir que le Groupe de travail fédéral en matière d’équité salariale a incorporé la recommandation du CCDS selon laquelle la nouvelle législation fédérale en matière d’équité salariale devrait s’appliquer aux personnes handicapées».

La première étape consiste à reconnaître les véritables combats des personnes handicapées. Les Fiches d’information du CCDS concernant les personnes handicapées, produites par Fawcett montrent que les Canadiens handicapés qui sont en âge de travailler sont deux fois plus susceptibles que leurs homologues non handicapées de souffrir de problèmes supplémentaires de santé, tels les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle, l’asthme, l’arthrite, le diabète et les migraines.

«Cela signifie que le système de santé au Canada, déjà en difficultés, doit se préparer à satisfaire à leurs besoins, surtout dans les territoires, où moins de 60% des personnes handicapées ont un médecin régulier», dit Fawcett. Elle ajoute que dans des régions comme Montréal et le Lac Saint-Jean au Québec, il est moins probable pour les personnes handicapées que pour la norme d’avoir accès à un médecin régulier.

Ces plus récentes Fiches d’information du CCDS concernant les personnes handicapées, numéros 13 à 15, font partie d’une série commencée par Gail Fawcett en 2001.


Pour des entrevues, veuillez contacter:
Janet Creery, Agente de communication
Tel: (613) 236-8977, poste 228
Télecopieur: (613) 236-2750
Courriel: media@ccsd.ca

Le Conseil Canadien de développement social (CCDS) est un organisme national indépendant à but non lucratif qui s’intéresse aux questions de sécurité sociale et économique.

Fiches d’information du CCDS


Conseil canadien de développement social
190, rue O'Connor, Suite 100 Ottawa, Ontario, Canada K2P 2R3
Tél : 613-236-8977; Fax : 613-236-2750; Courriel : conseil@ccsd.ca