CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL
Sauter les liens de navigation
Logo du CCDS Photo de deux jeunes femmes Photo d'une famille Photo d'Anna et son amie Photo d'Emily Photo de Grand-père et Adam
Recherche :

Énoncés de politiques

Communiqué

11 décembre 2001

Un budget qui manque de vision sociale à long terme

Ottawa – Le Conseil canadien de développement social (CCDS) a exprimé aujourd’hui sa déception envers le Budget 2001 du ministre des Finances Paul Martin, un document prudent, restant dans sa lignée, qui renonce à toute stimulation économique significative et ne prend que des engagements extrêmement timides dans le domaine du développement social.

«Le plus décevant est que ce budget refuse d’articuler toute vision à plus long terme sur notre avenir social collectif», dit Marcel Lauzière, directeur général du CCDS.

Le CCDS avait bien reconnu qu’il faudrait financer la sécurité nationale et que l’excédent fédéral s’était rétréci. Il y avait cependant encore assez de place pour manoeuvrer un engagement plus sérieux envers le logement abordable, en sus des 680 millions de dollars sur quatre ans annoncés plus tôt cette année, qui étaient appréciés mais nettement insuffisants. «L’investissement fédéral d’un milliard de dollars que nous demandions pour le logement abordable aurait doublement servi à répondre aux besoins sociaux et à fournir une stimulation économique de création d’emplois en une période de croissance du chômage », dit Andrew Jackson, directeur de la recherche au CCDS. “Ce budget ne fera rien pour protéger les Canadiens du ralentissement économique».

Le CCDS approuve le financement dans ce budget de quelques programmes modestes mais qui en valent la peine. Particulièrement, les 185 millions de dollars sur deux ans alloués aux programmes pour les enfants autochtones, ce qui vient s’ajouter à l’Entente sur le développement de la petite enfance entre le gouvernement fédéral et les provinces. Il y a aussi quelques modestes allocations à la recherche sociale et en matière de santé, à l’aide internationale, à l’éducation de base pour les adultes, et aux étudiants handicapés.

Cependant, le budget n’a pris aucun nouvel engagement pour le logement abordable, le soutien du revenu pour les Canadiens à faible revenu, ou les programmes de soins de santé. «Nous sommes restés avec l’impression désagréable que ce gouvernement considère les investissements dans les enfants et les soins de santé comme des vestiges du passé, au lieu de défis urgents pour l’avenir – une grave erreur à notre avis», dit Marcel Lauzière.

- 30 -


Le Conseil canadien de développement social
190, rue O'Connor, Suite 100 Ottawa, Ontario, Canada K2P 2R3
Tél : 613-236-8977; Fax : 613-236-2750; Courriel : conseil@ccsd.ca